ça fait du bien et du mal de te revoir ! Tu fais de très bonnes actions chez toi et tu honores la mémoire de ton papa !
Du bien : car je vois que tu as réussi à "faire de belles choses"
Du mal : car celà me rappelle trop de souvenirs que je ne peux plus rattraper ,la fac de Pharma ,notre première arrivée dans notre première salle de cours :"la cave" où je me suis royalement tordue la cheville sur ces marches usées par les savates des étudiants ..., Dakar , les rigolades entre copains entre toutes ces salles de cours bizarres et ces profs (certains ) aux attitudes curieuses (le prof de chimie Sénégalais (me rappelle plus son nom pff ), le prof de botanique Mr Meynard (qui adorait sa bouteille de soda accompagnée de cacahuètes)... les émeutes qui nous ont empêché de travailler , les amphy gardés par la force policière ...
Ce serait bien qu'on se retrouve tous !



       

Thalassa du 24 avril : Le bateau de Saint-Louis - kewego
Le bateau de Saint-Louis durée : 25 min
Un reportage de Anne Gouraud et Olivier Bonnet
Une production France 3 Thalassa

C’est l’histoire d’une résurrection, celle d’un bateau mythique au Sénégal.
Fret, voyageurs, écoliers, bateau postal, le « Bou el Mogdad » servait à tout et à tous dans les années 50. Pendant 20 ans, il a été l’unique lien entre Saint-Louis et le nord du pays. Mais un jour, il a tourné le dos au fleuve. Cap vers l’Atlantique, et le Golfe de Guinée. En 2005, à force d’obstination et d’entêtement, Jean Jacques Bancal, Saint-Louisien et fier de l’être, l’a racheté au nom du passé.
Depuis, le « Bou el Mogdad » a repris le même circuit qu’avant, avec toujours le même pilote : Baba le barreur a 76 ans, dont 57 rivé à son gouvernail. A chaque passage, les villages continuent à saluer et scander le nom du grand bateau, le seul à naviguer sur les eaux qui séparent le Sénégal de la Mauritanie. Hommage suprême : les habitants du fleuve lui ont même dédié une chanson.
A bord du « Bou el Mogdad », des touristes viennent désormais effectuer une croisière. Mais Jean- Jacques invite aussi des artistes sénégalais. Ecrivains, musiciens, peintres, tous vont bénévolement à la rencontre du public et des écoliers au fil des étapes.

Mots-clés : thalassa côte d'azur méditerranée mer océan bateau reportage tour du monde voile plage georges pernoud france 3 france3 vendredi littoral dauphin

Video de thalassa-f3